Faire semblant de… Les faux mélanges partie 1 (sur table); Zarrow, Shank et les autres…

« La réalité est simplement une illusion, quoique très persistante » A. Einstein

Cet article est le premier d’une série sur les faux mélanges et les fausses coupes, c’est aussi un prolongement des articles sur les faux comptages et de ceux sur les coupes et les mélanges, j’aborderai ici des aspects techniques des faux mélanges et fausses coupes, ainsi que l’aspect psychologique, bien trop souvent sous-estimé.
En magie, et donc en cartomagie, nous faisons très souvent semblant de faire quelque chose, on simule l’action de prendre une pièce en main tout en la laissant dans la main d’origine, on simule l’action de produire un objet imposant d’un objet plus petit, ou encore on fait comme si l’on mélangeait des cartes tout en les conservant dans un autre strictement identique …  Je vais me répéter en insistant sur le fait que pour faire de manière convaincante une « fausse action » il faut savoir faire correctement l’action que l’on simule.  Pour être crédible, un comédien apprend et pratique les disciplines que son personnage est sensé maîtriser, et il ne faut pas oublier qu’un magicien est avant tout un comédien.

préparations aux mélanges sur tables, pré-coupe. (Zarrow / à dégagement)

Préparations aux mélanges sur table, type Zarrow  et/ou à dégagement  : position de coupe initiale

Pour qu’un effet magique fonctionne, il faut que les spectateurs croient aux prémices, à la situation de départ. Si l’on prétend faire choisir une carte au hasard, il faut que le paquet soit mélangé. Comme dit Darwin Ortiz dans Strong Magic : « The more they believe it’s an apple, the more they will be astonished when you change it into an orange ».
La situation de départ est la première image que vous devez faire mémoriser à votre spectateur, le fait qu’un paquet paraisse mélangé est crucial, par conséquent, maîtriser parfaitement des faux mélanges et des fausses coupes est indispensable pour maximiser l’effet magique d’une routine, et ainsi obtenir une réaction optimum de votre public. C’est, après tout, ce que chaque magicien recherche ! Lire la suite