Distribution et projection de cartes.

Un petit point rapide sur la distribution et la « projection » de cartes. Autant la distribution est simple avec quelques subtilités souvent mises à profit dans les tours automatiques ou mathématiques, autant les techniques de projection de cartes sont variées et vont du basique aux mouvements vraiment difficiles à maîtriser. (Des mouvements qui nécessitent un coup de main que l’on ne peut acquérir qu’avec de la pratique; « nacky move » en anglais.)

La distribution de cartes, ou donne :

La donne standard (standard deal) est simplement le fait de prendre les carte une à une du dessus du paquet et de les poser sur la table, soit devant les participants pour un jeu de cartes, soit en pile unique pour certaines routines mathématiques, sachant que distribuer entièrement un paquet en une pile inverse l’ordre des cartes. Par exemple, si l’on connait la première carte du paquet, imaginons l’As de pique, on sait qu’en distribuant 9 cartes et en les replaçant ensuite sur le dessus du paquet on peut épeler le nom de la carte en question pour tomber dessus sur la dernière lettre (car « as de pique » s’épelle en 9 lettres). Il s’agit d’un principe extrêmement simple utilisé dans de nombreuses routines automatiques.

La donne face visible (Stud deal, du nom d’un type de poker dans lequel les cartes sont en majorité distribuées aux joueurs faces visibles) La donne face visible conserve l’ordre des cartes quand on les remet sur le dessus du paquet face cachée. Cela aussi peut être utilisé pour montrer des cartes sans changer l’ordre d’un bloc préparé à l’avance.

La donne en bloc (Group deal) consiste à séparer d’un mouvement des blocs de cartes plutôt que des cartes une à une. C’est en quelque sorte une coupe multiple, et si l’on replace les blocs dans l’ordre, c’est une fausse coupe.  Par exemple, une donne en bloc face visible, réalisée de manière brouillonne peut sembler mélanger les cartes alors qu’elles restent exactement dans le même ordre.

(vidéo en fin d’article) Lire la suite

Publicités

Échauffements et exercices de coordination et de musculation des doigts / mains.

« Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. »
Arthur Ashe  (1943-1993) Champion de tennis.

J’ai déjà succinctement abordé le sujet dans l’article « matériel d’entraînement et conseils pratiques« , pour compléter, voici une courte vidéo compilant une série d’exercices d’échauffement, de coordination et de musculation des mains. J’ai laissé de coté les massages des mains, mais ils ne sont pas à négliger pour autant, avant ou après une séance d’entrainement, quel que soit votre age, il vous permettront de détendre vos mains après des heures de pratique.

Entraînement ; méthode et état d’esprit.

« … Même lorsque vous retournez simplement une carte face en haut sur le jeu : cela suffira déjà à vous distinguer du troupeau des autres soi-disant cartomanes. » Giobbi, cours de cartomagie

Ascanio cite trois facteurs indispensables pour devenir un bon cartomagicien : l’entraînement, la réflexion et l’amour de ce que l’on fait. Si vous vous entraînez à contrecœur, vous progresserez beaucoup plus lentement et difficilement. Choisissez quelques techniques et consacrez le temps qu’il faut pour les maîtriser parfaitement. La taille de vos mains, la souplesse de vos doigts ou votre type de peau ne sont que des excuses et des blocages psychologiques, aucune technique n’est impossible, mais il est indispensable de vouloir vraiment apprendre pour réussir.

N'abandonnez pas !

N’abandonnez pas !

Lire la suite

Matériel d’entraînement et conseils pratiques.

Avec quoi, où, et comment s’entraîner ?

Je ne répéterai jamais assez l’importance de la pratique et de l’entraînement. J’ai cité Dai Vernon au sujet de l’entraînement dans l’article « Un peu d’ordre dans les mélanges« , je vais citer aujourd’hui Harry Lorayne (il parle dans ce cas précis du mélange Faro, mais cela peut s’appliquer à tous les mouvements un peu compliqués) :

« Vous devez vous entraîner jusqu’au point où vous serez prêt à abandonner. C’est seulement là que vous réussirez. »

cartes

cartes


C’est bien joli tout ça, mais la pratique, ça prend du temps, c’est fatigant, et il faut avoir son matériel avec soi… C’est bien vrai, la pratique prend du temps, mais l’avantage de la cartomagie, c’est que le matériel indispensable pour s’entraîner consiste principalement en un paquet de cartes, que vous pouvez avoir continuellement sur vous. Ce ne sont pas les conditions idéales, mais pratiquer quelques minutes pendant un trajet en métro, en regardant un film ou dans une salle d’attente chaque jour vous amènera déjà à un niveau correct. Lire la suite